Portrait Julien Gilbert


Julien GilbertRevenons sur l'histoire des lieux
« Le bâtiment date du début du XXème siècle. L'emblématique verrière d'une hauteur de plus de 10 mètres a été réalisée à Reims dans les ateliers de Gustave Eiffel. Pour l'histoire, ce lieu assez unique n'est devenu restaurant qu'en 1975, il était auparavant un ancien hôtel particulier avec un jardin couvert attenant.

La passion en héritage
Le restaurant Les 4 Sergents est une histoire de famille : Patrick Gilbert, mon père, a fondé et œuvré pour la maison pendant près de 33 ans. Je l'ai rejoint en 1993 pour finalement reprendre les rênes en 2008.

Le lieu a subi quelques transformations, notamment au niveau du mobilier et de la décoration. Nous avons apporté une touche plus contemporaine et plus chic à l'ensemble. La verrière a conservé son charme authentique si particulier... Un écrin lumineux pour accueillir notre clientèle, souvent séduite par l'espace, le confort, l'ambiance et la quiétude des lieux.

L'équipe, en revanche, a peu changé. Le Chef de cuisine, le Pâtissier et le Chef de salle ont rejoint l'établissement il y a une trentaine d'années... Fidèles à la maison, ils m'accompagnent toujours aujourd'hui avec une passion intacte.

La cave, le plus du restaurant
Je suis né entre la cuisine et la cave (rires)... J'ai toujours baigné dans ce milieu. Très jeune, j'accompagnais mon père pour choisir le poisson, les produits, etc. Par la suite, je me suis intéressé au vin. C'est devenu une véritable passion. Notre cave accueille aujourd'hui une sélection de plus de 900 références.

En cuisine
La cuisine du restaurant Les 4 Sergents met à l'honneur des produits de la mer (coquillages, crustacés et poissons essentiellement) et de saison. Notre carte vise à valoriser, à sublimer le produit dans une cuisine à la fois simple et savoureuse.

Le coup de cœur
Plusieurs plats me tiennent particulièrement à cœur ! Cet hiver, la St Jacques snackée aller-retour à la plancha servie avec un beurre aux algues a remporté un joli succès auprès de notre clientèle. Ce printemps, nous servons d'exceptionnelles les gambas de l'île d'Oléron, produites près de Marennes. C'est aussi la saison de la sèche... Revenus avec un filet d'huile de tournesol produite à Albi, ces petits blancs de sèche sont un régal ! Collaborer avec les producteurs locaux implique une saisonnalité que l'on doit respecter.

Et dans la carte des vins, une suggestion ?
Difficile de n'en retenir qu'un, mais j'ai une tendresse particulière pour le vin blanc de Christian Chabirand... Son 4ème millésime, produit au Domaine de La Chaume à Vix en Vendée, est un très bel assemblage de chardonnay et de pinot noir. Il a planté ses premiers plants en 1997 et vendu ses premières bouteilles en 2004. C'est une belle réussite locale et une jolie aventure... »

Votre navigateur internet ne dispose pas du lecteur Adobe Flash suffisant à la bonne utilisation de ce site.
Vous pouvez le télécharger gratuitement sur le site officiel de Adobe.